#Colocs : tome 1

Par défaut

-colocs,-tome-1-975899-264-432Auteur : Nadia Lakhdari
Éditions : éditions les malins
Nombre de pages : 356
Parution : 2017

Résumé de couverture

Emma et Béatrice, deux grandes amies, réalisent le rêve de bien des adolescentes en devenant colocs, à dix-sept ans, pour le cégep. Enfin la liberté – même si la tante d’Emma, qui habite en haut, les supervise de loin en loin. Béatrice est en amour par-dessus la tête avec Sébastien, étudiant en deuxième année de cégep et gardien de but de l’équipe de hockey du collège. Elle fait tout pour prouver qu’elle est à sa place parmi les amis de son chum. Emma souffre du manque de disponibilité de Béatrice, se dispute avec Mia, leur troisième coloc venue de Québec, et rêve du beau Théo, qui lui a pourtant préféré Mia lors du party de la rentrée. Cette série vivante, axée sur le dialogue, parle d’amitié entre filles, de la quête du grand amour, et du désir qu’on a, à dix-sept ans, de s’accomplir et de trouver sa voie.

Mon avis

Wow! Un premier tome qui promet pour cette saga ! Une série jeunesse qui est très jeune adulte, mais, qui rejoindra beaucoup de personnes. Pour ma part, ayant déjà passé par là, il n’y a pas si longtemps que cela, j’ai passé un très bon moment en lisant ce livre. Au début, ça me faisait beaucoup sourire, la nouvelle vie de Béatrice et d’Emma qui commence le cégep. Puis, au fil du livre, ça m’a rappelé comment l’adolescence n’était pas toujours facile. D’ailleurs, maintenant que je suis une adulte, je réalise que certaines situations étaient beaucoup plus dramatiques à cet âge-là.

Donc, nous suivons Béatrice et Emma, deux jeunes filles de 17 ans qui viennent d’emménager en appartement et rentrent au cégep. Tandis que Béatrice est un peu naïve et qu’elle trouve du bien dans chaque personne, Emma, elle, au contraire se méfie beaucoup plus des gens. Ce qui fait en sorte qu’il est facile de s’identifier à l’une ou à l’autre.  Elles passent donc par tous les passages, de la rentrée au cégep, des amitiés, des premiers amours et le tout avec son lot de joie et de problème.

Finalement, plus l’histoire avance plus, j’avais envie d’étriper certaines personnes, tandis que je voulais en aider d’autres. Bref, j’ai passé par plusieurs émotions, j’étais complètement captivé par ce livre que j’ai adoré. Je vais même attendre la suite avec impatience puisque l’auteur nous a gentiment laissés sur une fin qui vous rendra folle de ne pas avoir la suite.

Note : 9/10

Merci aux éditions Les malins !!

lesMalins-logo

Saga à suivre

Aucune idée combien de tome est prévu.

Publicités

Le début de la fin : tome 1 – Destinée inconnue

Par défaut

destinee-inconnue-Auteur : Ellen Vaillancourt
Éditions : Auto-édité
Nombre de pages : 278
Parution : 2014

Résumé de couverture

Il fait noir, je n’y vois rien. Où suis-je cette fois-ci? Il n’y a pas de bruit, ça me fout la trouille. Je n’ai pas si peur habituellement. Doucement, trop doucement, une lumière diffuse sa clarté et la catastrophe m’apparait dans toute son atrocité. Des têtes coupées, un bain de sang pas encore sec, des cris de victoire, la guerre… Il y a un feu de joie. Des hommes très grands et musclés, vêtus de noir, chantent et dansent, heureux comme des poissons dans l’eau. C’est dégoutant; j’ai la nausée. Ils se réjouissent d’avoir massacré autant de fées. Il doit bien y avoir une centaine de têtes avec des oreilles pointues à mes pieds. Je ne veux plus voir ces scènes de dévastation, ça me tue un peu plus chaque fois…

Je suis Tia et j’ai 17 ans. Je voudrais tellement être une fille ordinaire, mais ma famille en a décidé autrement. J’ai récemment découvert ma véritable identité et comme si ce n’était pas assez, ma vraie raison d’être. Jusqu’à mon 17ième anniversaire, ma vie était un mensonge monté de toute pièce. Je pensais être humaine et enfant unique… mais non! Je n’y étais pas du tout!

Mon avis

J’avais vu plusieurs fois ce livre passer et lors du « 12 août, j’achète un livre québécois », je me suis enfin décidé et je me suis procuré les trois premiers tomes. J’ai commencé ce livre avec aucune attente particulière, et que fut ma surprise, WOW! Quel univers, je n’aurais jamais pensé à ça! Je trouve l’idée vraiment très originale !! Une nouvelle façon d’utiliser le concept, loups-garous, vampires, sorciers et fées. J’ai adoré ce livre et cet univers.

Donc, nous suivons Tia, une jeune fille de 17 ans qui n’est pas aussi ordinaire que ce qu’elle pense. Nous découvrons, en même temps qu’elle, ce qu’elle est, ce que sa famille est et surtout ce qu’elle devra accomplir. J’ai adoré le fait qu’elle soit curieuse et qu’elle cherche toujours à tout savoir étant curieuse moi-même, j’étais très contente lorsque je découvrais de nouveaux éléments. De plus, elle est forte et courageuse, malgré tout ce qu’elle découvre, j’aime bien les héroïnes de son tempérament. J’ai aussi adoré les autres personnages principaux, mais je ne vais pas trop en parler pour ne pas spoiled quelque chose.

Finalement, il s’agit d’un excellent, premier tome qui met les bases en nous faisant découvrir cet univers, qui est tout simplement fantastique. Le livre se lit facilement ou plutôt, se dévore facilement, il n’y a aucune longueur et il est facile d’embarquer dans ce monde. J’ai tout simplement hâte de découvrir la suite.

Note : 9,5/10

Saga à suivre

Un tome 5 à suivre

 

Gamer : tome 4 – Cheval de troie

Par défaut

gamer,-tome-4--cheval-de-troie-Auteur : Pierre-Yves Villeneuve
Éditions : Les malins
Nombre de pages : 340
Parution : 2017

Résumé de couverture

Entre les examens et les compétitions sportives, rien ne va plus dans la vie de Laurianne. Que ce soit à l’école ou sur Internet, Zach lui tourne autour comme un véritable chien de poche, Guillaume refuse catégoriquement de prendre la Guilde des noobs sous son aile et de les accompagner en Corée et Sam ne donne plus signe de vie ! Et le comble ! Qui aurait cru que Laurianne devrait un jour s’allier à Sarah-Jade ?

Une chance qu’il y a la Ligue !

D’ailleurs, l’extension du populaire jeu vidéo n’a pas dévoilé tous ses secrets. Stargrrrl et ses amis ont rejoint les FDT, les Forces de défenses terrestres, qui sont sous le commandement du général Kilpatrick. Grâce à elles, les joueurs ont maintenant accès à des armes plus puissantes qui leur seront d’une grande aide pour combattre les androïdes descendus du ciel. Partout sur la planète virtuelle, les joueurs font reculer l’envahisseur robotique. Un peu trop facilement, même. Les robots mijotent certainement une riposte, mais laquelle ?

Le ton mielleux de Zach, l’alliance improbable avec Sarah-Jade, l’absence de Sam sur les réseaux, le comportement des robots, tous ces événements et bien d’autres excitent le sens d’araignée de Laurianne. Elle est catégorique : une trahison plane dans l’air…

Mon avis

J’adore cette saga jeunesse et j’avais très hâte de retrouver Laurie, je dois avouer que je suis complète sous le charme de cette fille. Elle m’inspire, me fait rire et me rend nostalgique. Lors de ma lecture du premier tome, je me suis dit que c’était une petite série reposante et légère, mais plus les tomes avancent, plus cette saga devient addictive.

Dans ce quatrième tome, où il y a de nouvelles situations typiques aux jeunes adolescents, problème de fille, problème d’amitié entre garçons et filles lorsque les amourettes débutent ainsi que les petites histoires d’amour elles-mêmes. Laurie évolue dans sa vie comme dans la ligne. Je tiens d’ailleurs à lever mon chapeau à l’auteur qui est capable de rendre cela réel, étant moi-même une fille qui est passée par là, j’adore les mises en situation choisies et comment ils sont décrits.  De plus, il réussit à me donner le goût de gamer.

Finalement, j’ai vraiment été surprise de la tournure de ce tome. J’ai passé un très bon moment à lire ce livre. J’adore le fait qu’on suive Laurie autant dans sa vie qu’en ligne. C’est tellement intéressant d’entrer dans l’univers des gamers. Je termine en disant que j’ai très hâte de lire le prochain tome.

Note : 10/10

Mon avis sur les tomes précédents :
Gamer, tome 1 – Nouveau port
Gamer : tome 2 – Dans l’arène
Gamer : tome 3 – Fragmentation

Saga à suivre

Selon l’auteur, il y aura une dizaine de tome

C’est le 1er, je balance tout (sept. 2017)

Par défaut

Tout d’abord, le bilan de mes lectures du mois

  • L’échappée (Mon avis)
  • Calendar Girl : tome 5 – Mai (Mon avis)
  • Kaïsha : tome 2 – L’enfant des quatre mondes (Mon avis)
  • Calendar Girl : tome 6 – Juin (Mon avis)
  • Incandescence : tome 1 -Feu et ombre (Mon avis)
  • Gone : tome 2 – La faim (Mon avis)
  • Calendar Girl : tome 7 – Juillet (Mon avis)
  • Gamer : tome 4 – Cheval de troie
  • Le début de la fin : tome 1 – Destinée inconnue
  • #Colocs : tome 1

Total : 10 livres soit 3 337 pages

Ensuite, mise à jour de mes challenges

Puis, voici des chroniques qui donne envie 

La lectrice chez Le royaume de Mathy

Dernier été à Toyko chez s’évader par la lecture

Hansel et Gretel chez Les Chroniques de Passy

Finalement, mise à jour de ma bibliothèque

  • Livres lu durant l’année  : 60 livres
  • Livres dans ma P.A.L : 156 livres
  • Livres dans ma Wish List: 284 livres
  • Saga en cours : 17

Calendar Girl : tome 7 – Juillet

Par défaut

calendar-girl,-tome-7---juilletAuteur : Audrey Carlan
Éditions : Hugo
Nombre de pages : 155
Parution : 2017

Résumé de couverture

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire.

Anton Santiago a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.

Même si elle a été choisie pour jouer les séductrices, Mia va aussi pouvoir se remettre doucement des évènements du mois précédent et créer avec Anton une belle complicité amicale.

Mais une surprise de taille va venir agrémenter son séjour à Miami et orienter son destin.

Mon avis

Après les deux derniers tomes que je n’avais pas beaucoup aimés, j’appréhendais ma lecture. Cependant, j’ai été heureuse de constater que ce tome était bien meilleur que les deux derniers. Il rejoint les tomes de janvier à avril que j’avais bien aimé. Ce qui fait remonter mon opinion sur cette saga.

Je trouve ce tome aussi plus réaliste, après le drame qu’elle a vécu en juin je n’attendais rien de moins que ça, depuis cela lui a permis de réaliser de belles choses, d’avoir une bonne conversation avec les personnes qui l’entoure et de mettre beaucoup de choses aux claires.

Ce tome prend donc une toute nouvelle direction, une direction, qui je pense, va me plaire beaucoup plus et j’ai donc très hâte de continuer cette saga. Je suis aussi curieuse de voir ou tout cela va mener.

Note : 8/10

Mes avis sur les tomes précédents :
Calendar girl : tome 3 – Mars
Calendar girl : tome 4 – Avril
Calendar Girl : tome 5 – Mai
Calendar girl : tome 6 – Juin

Saga à suivre

Tome : 10, 11 et 12 à venir

Gone : tome 2 – La faim

Par défaut

gone,-tome-2---la-faimAuteur : Michael Grant
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 665
Parution : 2013

Résumé de couverture

Imaginez…

À Perdido Beach, les enfants vivent depuis trois mois sans adultes, piégés à l’intérieur de la Zone. La famine menace, les dissensions éclatent et surtout, une créature inquiétante se réveille. Et elle a faim…

Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu’ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s’annonce et personne n’a de solution.

Bientôt des dissensions éclatent entre les « mutants », qui développent des pouvoirs surnaturels, et les « normaux ». Le chaos s’installe en ville.

Sans compter qu’un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L’Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s’est réveillée. Et elle a faim.

Mon avis

Imaginez…

En effet, je dois dire que l’auteur avait beaucoup d’imagination pour créer cette saga, puisqu’en plus de ne plus avoir personne âgé de plus 15 ans et d’être pris dans une sphère, certains ont des pouvoirs inimaginables et il y a une ombre mystérieuse qui vit dans une mine, sans parler des animaux mutants. Ce qui amène son lot de problèmes, dont le manque de nourriture et plusieurs batailles entre les enfants.

Dans ce deuxième tome, qui est beaucoup plus addictif que le premier, il y a vraiment beaucoup d’actions, et nous sommes en mode stress tout au long du livre. Nous découvrons enfin ce qui se cache dans la mine et comprenons plusieurs éléments. Cependant, il y a encore beaucoup de personnages et plusieurs changent souvent de camps ce qui peut être mélangeant et cela rend difficile la détermination entre les méchants et les gentils.

Finalement, il a encore un compte à rebours lors du début de chaque chapitre comme dans le premier tome, cependant, si dans le premier tome on a rapidement compris à quoi il servait dans celui-ci ce n’est vraiment pas aussi clair ce qui rend la lecture angoissante. Puis, lorsque les choses semblent se replacer, l’auteur vous laisse avec une fin où vous vous poserez de question et voudrez lire la suite.

Note : 9,5/10

Mon avis sur le tome 1 : Gone : tome 1 – Gone

Saga complète